Soulager la poussée dentaire d'un bébé

Soulager la poussée dentaire d'un bébé

On s’émerveille toujours avec les premières fois de bébé, lorsqu’il gazouille, s’assied, dit ses premiers mots, rampe ou encore mange de la nourriture. On s’aperçoit qu’il grandit assez vite. Quelques fois il passe par des étapes assez difficiles. La poussée dentaire en fait partie. Cette période est difficile à supporter pour bon nombre de bébés. En effet, ses gencives démangent et il ressent même parfois des douleurs. Cela s’accompagne aussi de fièvre. Il ne dort pas et mange assez peu. Parfois, le voir autant souffrir est difficile à supporter pour les parents tant moralement que physiquement. Dans ce cas ces quelques astuces de grand-mère permettront de l’aider à supporter cette poussée. Il est toujours utile aussi de consulter un pédiatre pour obtenir quelques précieux conseils.

Connaître la manifestation de la poussée dentaire

D’abord, il est important de connaître les symptômes de la poussée dentaire avant de prendre les précautions correspondantes. Le premier signe est bien évidemment le gonflement des gencives de l’enfant. On le remarque assez facilement notamment si ce dernier se met aussi à baver abondamment. Mais ce n’est pas suffisant. Avec cela, il est possible qu’il cherche à mordiller des objets. Ce n’est pas très évident, il faut le reconnaître. Il a aussi du mal à s’endormir la nuit notamment. S’il perd l’appétit, il se peut qu’il perde du poids. Selon les bébés, des joues rouges sont aussi la manifestation de la poussée. Ils sont grognons et pleurent pour un rien. Afin de les aider à se calmer, il est recommandé de leur offrir un jouet en caoutchouc à mordiller tel que Sophie la girafe.

Donner à bébé quelque chose à mâchouiller

Bien que cela soit étrange, donner au petit bout de chou un objet à mordiller est un bon moyen pour le calmer. On a le choix dans ce cas entre la tétine de dentition et l’anneau de dentition. L’anneau de dentition est en principe le premier jouet de bébé. Il est fabriqué avec une matière spécialement étudiée pour ce genre de petits maux. Évidemment, il ne contient pas de matière toxique comme le BPA. On en trouve facilement dans les pharmacies. Mais attention, il faudra bien l’entretenir régulièrement. Il devient assez vite un nid à germe et à bave. Pour calmer bébé au plus vite, il vaut mieux prendre le temps de réfrigérer l’anneau avant de lui donner. Sinon s’il est habitué à la tétine, il existe des tétines de dentition ressemblant à des jouets et avec des formes variées.

Les autres astuces qui marchent

Quand on n’a ni tétine ni jouet à portée de main, il est utile d’apprendre quelques techniques pour soulager le bébé de la douleur comme le bain. Celui-ci est pratique à bien des égards. La majorité des bébés se tiennent tranquilles une fois dans la baignoire. Le tout est de réchauffer l’eau à la bonne température. En sortant de là, il s’endormira assez facilement. Cette méthode est surtout conseillée le soir avant de dormir. Sinon s’il ne parvient pas à oublier sa douleur, il est toujours possible de le masser délicatement. Mieux vaut dans ce cas voir quelques tutoriels sur les massages pédiatriques. Si on est à court d’idées, il ne reste plus que le gel gingival. Il s’agit d’une sorte d’antalgique doux pour faire disparaître la sensation de douleur. Dans ce cas l’avis d’un médecin est nécessaire.

Retour vers le haut